Simulation d'assurance habitation

Votre demande
Si vous êtes copropriétaire : cochez "propriétaire".
Si vous êtes usufruitier : cochez "propriétaire".
Si vous êtes nu-propriétaire : cochez "propriétaire".
Si le logement appartient à une SCI ou une indivision dont vous êtes membre, cochez "propriétaire".
La Résidence Principale est l'habitation dans laquelle vous vivez habituellement avec votre famille.
La Résidence Secondaire est occupée occasionnellement pendant les week-ends et les périodes de congés.
Maison
Habitation telle que : pavillon, maison de ville, ancienne ferme, chalet de montagne, ... Il convient pour certaines habitations "non standards" de vous rapprocher de votre conseiller de clientèle afin de demander un avis adapté à la particularité de votre habitation.
En effet, une maison de caractère, une maison classée monument historique, un hôtel particulier, un manoir (aussi appelé gentilhommière), un petit château,... ne sont pas prévus dans cette simulation et une visite de l'habitation peut s'avérer obligatoire.

Appartement
Habitation de type appartement.
Remarque : S'il s'agit d'un appartement dans une maison qui, à l'origine, était une grande maison individuelle transformée ensuite en appartements, sélectionner "appartement".



Il convient d'indiquer les personnes qui vivent en permanence au domicile de l'assuré. Ce sont bien entendu, les parents et les enfants mais également toutes les autres personnes, membres de la famille ou non : grands-parents, frères, soeurs, cousins, amis...
Indiquer le nombre d'enfant(s) âgé(s) entre 0 et 18 ans.
Votre Habitation
Par pièce, on entend toute surface délimitée par des murs ou cloisons avec porte séparative.
Une pièce dépassant 40 m² doit compter pour deux pièces. A partir de ce seuil de 40 m², chaque tranche de 20 m² compte pour une pièce supplémentaire.
Sont considérées comme pièces principales : la salle à manger, le séjour, le salon, le bureau (s'il ne s'agit pas d'une pièce utilisée à des fins professionnelles), les chambres, la bibliothèque, la salle de jeu, la salle de sport, la mezzanine.

La cuisine et la salle de bain ne doivent pas être comptées comme une pièce.
Le couloir ou l'entrée aménagée d'un simple guéridon, fauteuil, console,... ne doivent pas être comptés dans le nombre de pièces, sauf s'il s'agit d'une pièce de vie.

La véranda, aménagée ou non, n'est pas à considérer comme pièce principale. Il en est de même pour le balcon vitré.

La surface habitable correspond à la surface totale de l'habitation et pas seulement à la surface correspondant au nombre de pièces assurées (ne pas tenir compte de l'épaisseur des murs).

Les surfaces qu'il faut donc compter :
- Les pièces principales y compris la surface de celles qui ont été aménagées dans le grenier,
- Les pièces que vous n'avez pas comptées comme pièces principales :
* Cuisine,
* Arrière cuisine, c'est à dire le local qui complète la cuisine lorsque celle-ci est trop petite pour recevoir tous les éléments (congélateur, sèche-linge,...),
* Pièce non meublée,
* Placards,
* WC, Salle(s) de bain
* Débarras, lingerie (sauf s'ils sont situés en sous-sol ou grenier),
* Etc..
- Les combles, sous-sol, éventuellement une dépendance,
- Les pièces dont la hauteur sous-plafond est inférieure à 1.80 m.
- Les couloirs, hall d'entrée et autres dégagements.
- La partie de l'habitation qui serait en cours d'aménagement.
- Un étage non aménagé qui ne serait ni un grenier ni un comble.

Les surfaces qu'il ne faut pas compter :
- Les vérandas ou balcons vitrés.
- Les débarras ou lingerie situés en sous-sol ou grenier.

La véranda, comme le balcon vitré, est une pièce ou aménagement vitré généralement accolé à l'habitation, entièrement clos et séparé de l'habitation. La communication avec l'habitation se fait par des baies vitrées, une porte, des fenêtres.
Un sas vitré de 2 ou 3 m² ne doit pas être assimilé à une véranda.
Une grande pièce de l'habitation avec d'importantes baies vitrées n'est pas une véranda, un "Bow-Window" non plus.

Nous vous posons cette question pour vous proposer ultérieurement la souscription de l'option "Cadre de Vie".
Cette option vous permettra de remettre en état les aménagements de votre terrain :
- la piscine et sa couverture vitrée,
- la clôture et son portail,
- les allées dallées et leur éclairage,
- les grands arbres,
suite à des évènements tels que la tempête, la grêle, l'incendie, le choc avec un véhicule.

Rappel : 1 are = 100 m² / 1 hectare = 10 000 m² soit 100 ares.

Dépendances
Il s'agit des hangars, granges, caves, appentis, abris de jardin et plus généralement de tout bâtiment autre que l'habitation elle-même, situés sur le même terrain que cette habitation et présentant un caractère de complémentarité avec celle-ci.
Une dépendance non entièrement close et couverte doit être prise en compte.
Un sous-sol, un grenier, des combles non aménagés ne sont jamais considérés comme des dépendances.
Garage
Dans tous les cas, qu'il soit utilisé ou non, il doit être considéré comme une dépendance, qu'il soit situé dans un sous-sol, au rez-de-chaussée de l'habitation ou accolé avec l'habitation.

Cas particulier du garage en sous-sol :
Si le sous-sol, à lui seul, est une grande pièce dans laquelle vous mettez votre voiture au milieu de tout ce qui peut se trouver dans un sous-sol, sans avoir d'emplacement spécifique, l'ensemble doit être considéré comme un sous-sol, alors vous n'avez pas de surface à renseigner.
Si vous avez aménagé une partie du sous-sol en garage, en montant des cloisons pour isoler cette partie, alors le garage représente à lui seul un local indépendant et sa surface doit être renseignée s'agissant d'une dépendance.

Lorsqu'il s'agit d'un appartement, notre contrat garantit, sans mention particulière, quelle que soit la formule, les caves, garage ou box situés à la même adresse lorsque leur surface ne dépasse pas 40 m².

Vos biens à assurer
Le choix d'un capital de mobilier est obligatoire.
Si votre habitation est pour le moment vide, choisissez le montant minimal ou le montant futur estimé.
Si vous choisissez un montant libre, il doit être un multiple de 500 EUR sans toutefois être inférieur au montant minimum affiché au début de la liste.

Dans le capital à souscrire, il faut inclure tous les objets qui se trouvent à l'intérieur de l'habitation et des dépendances, hormis les bijoux et les objets de valeurs :
- Objets d'ameublement
- Objets de décoration
- Électroménager
- Matériel de loisir électrique et électronique
- Matériel de bricolage, de jardinage.

Le capital doit correspondre à la réalité de l'existant.
Choix du capital : Si un capital doit être souscrit, il doit être au minimum de 2 000 EUR avec un multiple de 500 EUR.
Dans le capital à souscrire, il faut inclure : les tapis, les objets d'art, les objets de valeur et argenterie, les collections.

Le capital doit correspondre à la réalité de l'existant.
Choix du capital : Si un capital doit être souscrit, il doit être au minimum de 1 000 EUR avec un multiple de 500 EUR.
Dans ce capital il faut inclure :
- les bijoux proprement dits : objets de parure quels qu'en soient les composants et la valeur. Les bijoux "fantaisie" en plaqué, vermeil ou argent sont par définition des bijoux.
- les montres, stylos et briquets d'une valeur supérieure à 8 fois l'indice
- les pierres précieuses et les perles fines ou de culture, montées ou non
- les lingots de métal précieux (or, argent, platine, ...).

* Champs obligatoires